Références

Les médecines alternatives et thérapies complémentaires ne prétendent pas se substituer à la médecine allopathique, ou médecine classique, mais interviennent en prophylaxie entre un état de pleine santé et l'apparition de troubles dits organiques.

Les effets de ces pratiques ne sont généralement pas démontrés scientifiquement, au sens de la médecine classique. Les références scientifiques et non-scientifiques ci-dessous illustrent ce débat.

Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient et le praticien.